Organiser son séjour à TOKYO

Covid-19 : situation actuelle à TOKYO

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer à TOKYO. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations

Argent Argent à TOKYO

La monnaie japonaise est le yen (sigle : ¥). Elle est convertible dans le monde entier et peut donc s'obtenir sans difficulté avant votre départ. Elle peut également être échangée à votre retour. Elle se présente sous la forme de billets de 10 000, de 5 000, de 2 000 (très très peu usités) et de 1 000 ¥ ainsi que de pièces de 500, 100, 50, 10, 5 et 1 ¥.

Le taux de change en avril 2020 était de 1 € = 116,11 ¥ et 1 ¥ = 0,0086 €.

Budget / Bons plans Budget / Bons plans à TOKYO

Le coût de la vie à Tokyo ou à Kyoto est sensiblement le même que celui des capitales européennes. C'est cher, mais ce n'est pas excessif. Pour vous aider à planifier, voici quelques tarifs de base et des idées de budget. 

un plat dans un restaurant : comptez 1 000 ¥ pour un set de sushis et plus ou moins 800 ¥ pour un set d'un autre plat typiquement japonais (ramen, tempura ou tonkatsu).

une nuit en dortoir dans une auberge de jeunesse : 3 000 ¥ à Tokyo et environ 2 500 ¥ à Kyoto.

une nuit en chambre double dans un ryokan : à partir de 8 000 ¥.

une nuit en chambre double dans un hôtel étoilé : à partir de 17 000 ¥.

un paquet de cigarettes : de 410 à 450 ¥.

une bouteille d'eau : 110 ¥.

une bière dans un bar : 700 ¥.

un trajet de métro en ville : 160-190 ¥.

une entrée dans un temple : 300 ¥.

 

À noter que les tarifs indiqués dans les magasins ne se marchandent pas, sauf cas particuliers. On peut discuter les prix dans les marchés aux puces, par exemple. Dans les magasins d'électronique labellisés duty free, notamment à Akihabara, il n'est pas rare de se voir accorder une remise de 10 %.

Duty free : puisque votre destination finale est hors de l'Union européenne, vous pouvez bénéficier du duty free, les achats exonérés de taxes. Notez aussi que si vous faites escale au sein de l’Union européenne, vous pourrez faire des achats dans les aéroports à l'aller, mais pas au retour. Le duty free de l'aéroport de Narita est loué par tous, Japonais et visiteurs, qui y trouvent des produits de très bonne qualité, dont des sakés et des alcools de prune millésimés. Les boutiques de l'aéroport ferment avant 19h dans la plupart des cas. Si vous souhaitez faire des achats, pensez à venir tôt et éventuellement à réserver vos achats en ligne (entre un mois et 2 jours avant). En cas d'escale, vous ne pourrez pas transporter une quantité de liquide de plus de 100 ml. Des boutiques duty free se trouvent aussi en ville, à Mitsukoshi Ginza par exemple.

Idées de budgets. Les budgets que nous vous proposons sont calculés par personne et par jour. Ils ne prennent pas en compte les possibles gratuités ou réductions offertes parfois (dans le cadre d'un long séjour par exemple), ni même l'utilisation du JR Pass.

Petit budget : de 5 000 à 7 000 ¥ sur la base d'un lit en dortoir (3 000 ¥/personne), de repas le midi sur le pouce (sandwichs et autres petits plateaux repas pris dans les supérettes ouvertes 24h/24 à partir de 350-400 ¥/personne), de déplacements à pied majoritairement (en comptant deux tickets de métro pour vous rendre et repartir sur votre lieu de visite soit une moyenne de 210 ¥/trajet), d'un rafraîchissement pendant la journée, de l'accès aux sites de visites, de l'achat de quelques souvenirs (comptez 750 ¥) et d'un repas plus complet le soir (comptez 750 ¥/personne). Ce budget peut encore se moduler si vous êtes logé en plein centre ou proche d'une station de JR ou de métro pratique ou si vous êtes d'un appétit frugal. Sachez donc que l'on peut facilement voyager au Japon avec un budget journalier de 40 ou 45 €/jour !

Budget moyen : de 8 000 à 15 000 ¥, sur la base d'une chambre en ryokan ou d'une chambre simple avec tout le confort dans une auberge de jeunesse (6 000 ¥), de repas rapides le midi dans des petits restaurants (750 ¥), de déplacements fréquents en métro (pass journalier à 710 ¥), de rafraîchissements pendant la journée et pendant la soirée, de l'accès aux sites de visites, de l'achat de nombreux souvenirs (comptez 2 500 ¥) et d'un bon repas le soir (1 500 ¥).

Dans cette gamme de prix, le fait d'être à deux est plus avantageux en termes de logement car on trouvera facilement une chambre double pour 8 000-9 000 ¥. Et si vous êtes plus de deux, des chambres pour 3 ou 4 personnes sont monnaie courante, tout comme la location d'appartements. 

Gros budget : à partir de 20 000 ¥ sur la base d'une belle chambre disposant de tout le confort moderne dans un hôtel étoilé ou dans un ryokan raffiné (15 000 ¥), de repas délicats mais frugaux le midi (2 000 ¥), de déplacements en JR ou métro la journée pour limiter au maximum la marche à pied (pass journalier à partir de 1 590 ¥) et en taxi le soir, de l'accès aux visites, de l'achat d'un maximum de souvenirs et d'objets de haute technologie, d'un repas typiquement japonais arrosé le soir (5 000 ¥) et d'une sortie dans l'un des nombreux bars de la ville. Dans cette gamme de prix, tout est possible à Tokyo : recours à un guide privé pour une visite de la ville plus « intérieure », une excursion en famille (jusqu'à 5 personnes) dans une voiture avec chauffeur à la journée ou même une escapade en hélicoptère... Tokyo saura vous ravir.

Passeport et visas Passeport et visas à TOKYO

Passeport et visa. Un passeport biométrique valide est nécessaire pour entrer au Japon. Les enfants aussi doivent disposer d’un passeport personnel. Si la date du voyage intervient moins de 6 mois avant la fin de la validité du passeport, l'embarquement peut vous être refusé. Les ressortissants français obtiendront un visa d'une validité de 90 jours à l'arrivée. Aucune démarche n'est nécessaire pour l'obtention de ce précieux sésame qui est gratuit. Il est donc possible de ne faire qu'une escale au Japon facilement avant de repartir vers une autre destination.   

Conseil. Avant de partir, pensez à photocopier en deux exemplaires tous les documents que vous emportez avec vous. Vous emporterez un exemplaire et laisserez l’autre à quelqu’un sur place. En cas de perte ou de vol, les démarches de renouvellement seront ainsi beaucoup plus simples auprès des autorités consulaires. 

Permis de conduire Permis de conduire à TOKYO

Il est possible de louer une voiture, ou de conduire une moto. Il vous faudra les permis français appropriés, accompagnés d'une traduction certifiée en japonais. Pour plus d'informations, consultez la page de l'ambassade de France au Japon : jp.ambafrance.org/Conduire-au-Japon-pendant-un-court-sejour

Santé Santé à TOKYO

Se rendre à Tokyo ou Kyoto ne présente pas de risque sanitaire particulier. La structure hospitalière du pays permet d'être bien pris en charge rapidement en cas de maladie, à condition d'avoir une assurance.

Vaccins obligatoires Vaccins obligatoires à TOKYO

L'institut Pasteur recommande de faire toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal, plus le vaccin contre l'hépatite A, avant un voyage au Japon. En fonction des modalités du séjour, les vaccins contre l'encéphalite japonaise, l'hépatite B et la typhoïde sont aussi conseillés. Pour plus d'informations, consultez la page Japon du site de l'institut : www.pasteur.fr/fr/centre-medical/preparer-son-voyage/japon. 

Sécurité Sécurité à TOKYO

Pour connaître les dernières informations sur la sécurité sur place, consultez la rubrique « Conseils aux voyageurs » du site du ministère des Affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs. Sachez cependant que le site dresse une liste exhaustive des dangers potentiels et que cela donne parfois une image un peu alarmiste de la situation réelle du pays.

Les risques principaux au Japon sont relatifs aux catastrophes naturelles. Les séismes sont fréquents, mais aussi les typhons, les tsunamis, les inondations, voire les chaleurs extrêmes en été. Les autorités japonaises développent ces dernières années des services multilingues pour communiquer les règles importantes à suivre en cas de catastrophe naturelle. 

Informations utiles : la Japan Visitor Hotline assiste les touristes en anglais 24h/24 au numéro suivant : ✆ +81 50 3816 2787. L'application Safety Tips est téléchargeable directement sur téléphone. Elle fournit des informations en cas de séisme ou de typhon, des règles de sécurité de base à suivre. Si vous êtes sur place, le site et la radio NHK World Japan proposent en français des informations aux touristes sur ce qu'il faut faire et communique les numéros et mesures d'urgence mis en place en cas de catastrophes.

La destination est dans l'ensemble accueillante autant pour les femmes seules que pour les familles avec enfants ou les couples homosexuels. Il est déconseillé aux couples, quelle que soit leur orientation, d'être trop démonstratifs en public.

Décalage horaire Décalage horaire à TOKYO

Il y a 7 heures de décalage avec la France en été, et 8 heures en hiver, après le passage à l'heure d'hiver.

Langues parlées Langues parlées à TOKYO

Au Japon, la langue principale est le japonais. Trois systèmes d'écriture existent : les kanji (caractères chinois), les katakana (syllabaire des mots étrangers) et les hiragana (syllabaire des mots japonais). D'importantes communautés asiatiques vivent dans les grandes villes où il est courant d'entendre parler chinois, coréen ou brésilien. Dans un effort d'internationalisation, de plus en plus d'informations sont affichées en anglais, et du personnel bilingue est recruté dans les offices de tourisme, les grands hôtels ou les musées.

Communiquer Communiquer à TOKYO

Dans Tokyo, il est possible de se connecter au wifi gratuitement dans la plupart des stations de train et de métro, et sur des bornes que l'on trouve dans la rue. De nombreux cafés et sites touristiques mettent aussi à disposition le wifi gratuit (et rapide). Hors de Tokyo, la connection est moins facile d'accès. Si vous prévoyez des virées à la campagne et souhaitez rester connecté, un wifi de poche (voir section "vie quotidienne") peut être loué à l'aéroport.

Electricité et mesures Electricité et mesures à TOKYO

Électricité. Le courant électrique est de 100 volts, mais la fréquence peut changer en fonction des endroits. À Tokyo, la fréquence est de 50 Hz alors qu'à Kyoto, la fréquence est de 60 Hz. On recourt néanmoins aux prises de 110 volts dans les hôtels pour l'appareillage électrique (rasoir, sèche-cheveux). Les prises sont plates, à l'américaine. Des adaptateurs sont en vente dans tous les magasins d'électronique, mais nous vous conseillons d'en prévoir dans vos bagages. 

Mesure. Le Japon emploie le système métrique international, sauf pour la surface des pièces. On calcule alors en tatami, soit 1,80 m x 0,90 m.

Vêtements hommes : les tailles standards, comme S pour « small », M pour « medium », L pour « large » et XL pour « extra-large », sont courantes. Elles taillent plus petit qu'en Europe, et un S sera équivalent à un XS européen. 

Vêtements femmes : le 9 correspond au M ou au 36-38, le 11 au 40-42 ou au L. Il n'est pas toujours aisé de trouver des tailles supérieures au L chez les femmes. On voit souvent dans les enseignes bon marché des vêtements free size, dont la taille peut grosso modo aller du 34 au 38. Notez que la taille moyenne des femmes japonaises étant inférieure à celle des femmes françaises, le patronage des vêtements diffère. Le prêt-à-porter est conçu sur une taille moyenne de 1,68 m en France, et de 1,63 m ou 1,65 m au Japon.

Taille des chaussures. Pour les hommes comme pour les femmes, les magasins de claquettes ou autres chaussures à bas prix ne proposent souvent que 4 tailles qui vont du XS au L. Il convient d'essayer les chaussures car ces pointures peuvent être justes. Pointures hommes : le 24 et demi correspond au 39/40, le 26 au 41/42, le 28 au 43/44, le 29 au 45 ; pointures femmes : le 23 correspond au 36, le 23 et demi au 37, le 24 et demi au 38, le 25 au 39 ; Pointures enfants : le 13/15 correspond au 22/24, le 16/18 au 25/28 et le 18/20 au 29/32.

Bagages Bagages à TOKYO

Pour les vêtements  et chaussures : des chaussures souples, sans laçage, sont à prévoir car on se déchausse souvent. Il est bon de penser à apporter beaucoup de paires de chaussettes, pour pouvoir en changer au moment opportun. En hiver, on glisse aussi une bonne grosse paire de chaussettes en laine pour visiter les temples plus à son aise. Les pantalons et robes trop serrés sont à éviter, car il faut s'asseoir et s'agenouiller à la japonaise et, avec l'humidité en été, ce genre de vêtements n'est pas très agréable. Le jean n'est pas conseillé en été non plus (trop humide). Pour l'hiver et l'automne, des vêtements chauds pour affronter les températures fraîches de la nuit, et même de la journée, doivent être emportés. Un parapluie est conseillé en toute saison, bien qu'il soit facile d'en trouver partout sur place.

 

Autres : 

En été, du gel et des crèmes contre les moustiques pour éviter les jambes boursouflées et les démangeaisons. 

Les médicaments japonais ne correspondent pas aux dosages et aux marques occidentales. Il vaut mieux pensez à emporter du paracétamol et d'autres médicaments utiles au quotidien.